Appel à projets de recherche pour une résidence en impesanteur — les dossiers doivent être envoyés avant le
25 juin.

Depuis 2006, l’Observatoire de l’Espace, le laboratoire culturel du CNES, a mis en place une résidence en impesanteur à bord de l’Airbus Zero-G, un avion destiné aux expériences scientifiques recréant la microgravité par des vols paraboliques. Longtemps réservée à des auteurs et artistes, cette résidence se propose désormais comme un terrain de réflexions et d’expérimentations dédié à des chercheurs en sciences humaines (histoire, sociologie, anthropologie, philosophie, histoire de l’art, etc.). Le résultat attendu de cette résidence sera un travail écrit faisant l’objet de publications.

Cette résidence qui se déroulera du 24 septembre au 5 octobre 2018, relève des études culturelles que conduit l’Observatoire de l’Espace du CNES. Le projet est de mener de front une réflexion engagée, et à plusieurs voix, sur la relation des êtres humains à la gravité. Elle nourrira une pensée discursive mais étayée d’un appareil théorique et critique venant renforcer la volonté de l’Observatoire de l’Espace d’approcher l’univers spatial et ce que l'Espace fait à l'Homme par le biais des sciences humaines.

Les dossiers doivent parvenir à l’Observatoire de l’Espace avant le lundi 25 juin 2018

Télécharger l’appel à projets


Hélène Frappat à bord de l’Airbus Zéro-G