Antoine Bioy : psychologue hypnothérapeute

Antoine Bioy

Antoine Bioy travaille sur le projet « Impesanteur, conscience corporelle et autohypnose ». Il postule que l’impesanteur va induire un remaniement de contexte propice à produire rapidement un état hypnotique. La conscience corporelle remaniée dans cet environnement particulier donnera certainement lieu à des manifestations nouvelles, à une phénoménologie qui permettra de mieux éclairer la façon dont opère le processus hypnotique alliant transe et sensorialité dans un contexte régressif. En quoi est-ce important ? En fait, l’éprouvé corporel est un constituant majeur du sentiment d’identité : c’est à travers nos sens que nous percevons notre environnement et la façon dont nous nous situons en interaction avec ce dernier. Cette « conscience corporelle » correspond à une dynamique assurant l’adaptation au milieu et la permanence du Soi selon les contextes traversés, évoluant au fil des expériences de vie et des apprentissages qui en découlent. La recherche qui sera menée explorera grâce à l’hypnose la façon dont cette conscience corporelle évolue, se maintient ou s’altère en impesanteur. L’hypnose permet en effet d’avoir directement accès à cet éprouvé corporel et est susceptible de la modifier selon l’intention donnée. En d’autres termes, quelle expérience la personne fait-elle d’elle-même en impesanteur à travers ses sens et comment la conscience préserve la notion d’identité alors que l’environnement altère les sensations en provenance de l’environnement et de son propre corps ? Antoine Bioy s'attend également à ce que l’expérience d’impesanteur amène de nouvelles connaissances dans le domaine de la phénoménologie des états de conscience telle que l’hypnose, dans le processus de modelage de la réalité vécue et de l’expérience corporelle. Ces connaissances auront certainement des incidences sur les pratiques de transe, que se soit dans le cadre thérapeutique que dans un usage plus quotidien de ces pratiques. Cette recherche en sciences humaines suit une méthodologie qualitative : le sujet est ici expert de sa propre expérience ; analyse de sa parole relatant cette expérience à l’aide d’une approche phénoménologique.

Antoine Bioy est professeur de psychologie clinique et psychopathologie sur l’université de Paris 8, directeur adjoint du Laboratoire de Psychopathologie et Neuropsychologie (EA-2027). Il est également responsable scientifique du centre de formation et d’étude en hypnose « Ipnosia », conseiller scientifique auprès de l’UNESCO (chaire 913) et de la Fondation de France. Antoine Bioy est expert autour de la question des transes, et en particulier dans le domaine de l’hypnose. Il mène des recherches autour de cette thématique, et a publié à la fois des articles professionnels, scientifiques, et des ouvrages qui font référence (Dunod, PUF…). Il est aussi conseiller éditorial et scientifique à la revue Transes (Dunod). En coordination avec cette activité pédagogique et scientifique, Antoine Bioy est psychologue hypnothérapeute ; son activité a été pendant 15 ans au CHU Bicêtre (addictions, douleurs, soins palliatifs) avant de pratiquer exclusivement en libéral auprès d’une population variée.